Je décide

Encore un exercice afin d’avancer dans sa vie……….

Utilité :

  • Devenir plus sensible au pouvoir que nous abandonnons en dissimulant notre responsabilité.
  • Récupérer une partie de ce pouvoir.

Description de l’outil

Souvent, nous dissimulons notre responsabilité par la façon dont nous parlons de ce que nous faisons. Nous laissons croire aux autres et à nous-mêmes que nos actes et nos opinions ne dépendent pas vraiment de nous. Nous dissimulons le fait que nous avons fait un choix dont nous sommes responsables en prétendant que nous n’avons pas réellement le choix. Nous disons, par exemple:

Camouflage Au lieu de Responsable
« J’ai besoin… » au lieu de « Je veux… »
« Il faut… » au lieu de « Je décide… »
« Je ne peux pas… » au lieu de « Je ne veux pas… »
« Il est évident que… » au lieu de « Je pense que… »
« J’ai pas le choix… » au lieu de « Je choisis… »

Etc. (Vous pouvez ajouter vos méthodes préférées.)

Lorsque nous utilisons ces formes d’expression, nous croyons généralement faire une bonne affaire. Ça nous permet d’agir comme nous le voulons tout en laissant croire que nous ne sommes pas vraiment responsables. Ce n’est pas notre choix, c’est une nécessité, un cas de force majeure.

Par exemple, « J’ai besoin que tu … » commence généralement une phrase qui vise à créer pour l’autre une sorte d’obligation. Après tout, un besoin est une chose relativement vitale à laquelle il ne peut être approprié de s’objecter. Ce n’est pas comme une préférence ou un caprice! Ce n’est pas de ma faute si j’ai des besoins et il n’est pas légitime de refuser d’y répondre.

Mais en utilisant ce truc, nous perdons souvent quelque chose de bien plus important: c’est notre pouvoir personnel que nous abandonnons en nous cachant derrière de prétendues nécessités impérieuses. Nous faisons disparaître notre liberté, notre volonté et notre pouvoir derrière une soi- disant nécessité. Et au bout du compte, nous en venons à nous sentir à la merci des obligations et des événements, sans voir que nous avons d’autres options et sans réaliser que nous avons effectivement exercé notre liberté.

Cet exercice peut aider à devenir plus sensible au pouvoir que nous abandonnons ainsi. Il peut même servir à en récupérer une partie.

Comment faire ?

  1. Choisissez (dans la liste ci-dessus) le style de « camouflage » que vous utilisez le plus souvent. (Vous pouvez ajouter une autre expression à la liste si nécessaire.)
  2. Utilisez plusieurs exemples pour explorer (par écrit) les effets de la traduction. Vous écrivez d’abord une phrase- camouflage, puis vous écrivez la même chose sous la forme d’une phrase responsable.Exemple: « Je ne peux pas te rendre ce service. » (Camouflage) « Je n’ai pas l’intention de (ou je ne veux pas) faire ça pour toi. » (Responsable)
  3. Dites à haute voix chacune de ces phrases, en imaginant que la personne est présente. Prenez le temps, après avoir dit chacune, de constater comment vous vous sentez et de vérifier s’il y a une différence entre l’effet que vous font les deux versions.
  4. Pendant quelques jours, essayez de remarquer les moments où vous utilisez des phrases-camouflage. Remplacez-les par des phrases responsables si vous le désirez.

Source: http://www.redpsy.com

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s