Tu apprendras

Après quelques temps, tu apprendras la différence entre tendre la main et secourir une âme.


Et tu apprendras que aimer ne signifie pas s’appuyer et que compagnie ne signifie pas toujours sécurité.
Tu commenceras à apprendre que les baisers ne sont pas contrats, ni les cadeaux, ni les promesses…


Tu commenceras à accepter les échecs la tête haute, comme un adulte, et non pas avec la tristesse d’un enfant.


Et tu apprendras à construire aujourd’hui tes chemins, parce que le terrain de demain est incertain, et ne garantit pas la réalisation des projets, et le futur à l’habitude de ne pas tenir ses promesses.


Après un certain temps, tu apprendras que le soleil brûle si tu t’y exposes trop.


Tu accepteras le fait que même les meilleurs peuvent te blesser parfois, et que tu auras à leur pardonner.
Tu apprendras que parler peut alléger les douleurs de l’âme.


Tu apprendras qu’il faut beaucoup d’années, pour bâtir la confiance, et à peine quelques secondes pour la détruire, et que toi aussi, tu pourras faire des choses dont tu te repentiras le reste de ta vie.


Tu apprendras que nous avons pas à changer d’amis, si nous acceptons que nos amis changent et évoluent.


Tu découvriras que souvent nous prenons à la légère, les personnes qui nous apportent le plus ; et pour cela nous devons toujours dire à ces personnes que nous les aimons, car nous ne savons jamais si c’est la dernière fois que nous les voyons…

 

Tu apprendras que les circonstances, et l’ambiance qui nous entoure, ont une influence sur nous, mais que nous sommes les uniques responsables de ce que nous faisons.

Tu découvriras qu’il faut beaucoup de temps pour être enfin la personne que tu désires être, et que le temps est court…

 

Tu apprendras que si tu ne contrôles pas tes actes, eux te contrôleront et que être souple ne signifie pas être mou ou de ne pas avoir de personnalité : car peu importe combien délicate ou complexe soit une situation, il y a toujours deux manières de l’aborder.

 

Tu apprendras que, avec la même sévérité que tu juges les autres, toi aussi tu seras jugé et parfois même condamné…..

 

Alors et seulement alors, tu seras ce que réellement tu peux endurer ; que tu es fort, et que tu pourras aller bien plus loin que ce que tu le pensais quand tu t’imaginais ne ne plus pouvoir avancer!

C’est que réellement la vie n’a de valeur que si tu as la valeur de l’affronter

William Shakespeare

 William-Shakespeare-007

 

Publicités

5 réflexions sur “Tu apprendras

  1. jamotte sylviane dit :

    Je suis complètement perdue mes enfants me font souffrir j accepte bcq ici suis a bout je suus dur terre pour souffrir je ne connais quebla souffrance et les maladies depuis ma naissance et ca continue une journee heureuse apres des mauvaises nouvelles
    Je firaus je n ai pas drout au bonheur et me demande pourquoi je suis venue au monde pour subir un tel calvaire
    Je baisse les bras trop dur de tjs faire des efforts pour rien
    Je suis en Belgique difficille de m aider des problemes d argent de sante avec mes enfants je suus completement a bout je voydrais quitter ce monde et arreter de souffrir
    Desolee
    Sylviane

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s