La constance

On commence tout et on ne termine rien.

L’envie voudrait que l’on atteigne un but, qu’il y ait une arrivée.

On débute chaque action en se disant :  » Ca va être rapide »…. »c’est trop simple ».

Mais quand le temps entre en ligne de compte, quand la difficulté pointe le bout son nez, un autre facteur est primordial.

Ce facteur la est la constance.

clark-little-vague-3-big

En effet, quand un événement met du temps à arriver alors que nous l’attendons depuis maintenant trop longtemps, la constance s’étiole jusqu’a disparaitre et les actions mises en place s’arrêtent d’elles mêmes. Sans constance, sans émettre le moindre engagement dans les taches que j’accomplis, comment puis je espérer obtenir ce que je désire? Il est trop facile de laisser tomber en se disant..non ce n’était pas le bon moment!!!!! ça m’énervait!!! je n’en avait plus envie!!! Et quelle autres mauvaises raisons encore…..

Quand le poids de la justification pèse bien plus que celui de l’action il faut avoir conscience que nous ne faisons pas preuve de constance. Si l’objectif  fixé au début de l’action n’est pas obtenu c’est que nous ne mettons pas en œuvre tout ce qui est en notre pouvoir. Nous sommes les maitres de nos destinées.

Tout ce qui se passe dans la vie nous montre que la constance primaire, la foi en nous même et en notre destin, doit rester notre boussole, notre garde fou.

Publicités

Une réflexion sur “La constance

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s