L’angoisse et les autres

Chacun vit dans son propre rêve. Les dialogues, incompréhensions, doutes, angoisses, peurs ne viennent jamais de mon fort intérieur. Ces sentiments viennent bien souvent des projections des propres peurs de l’autre, de ses propres craintes.

Mais comment faire pour arriver à m’en détacher? Comment agir pour ne pas faire de ses sensations le carburant de ma propre existence?

L’angoisse que je peux ressentir n’est qu’une pale esquisse de ce que ressent l’autre et de ce qu’il nous projette au visage. A l’intérieur je suis calme et détente. A l’extérieur, je suis ce que l’autre veut bien voir de moi. Le fait de s’approprier l’angoisse de l’autre explique mon manque d’amour envers moi même.

En nourrissant cette angoisse je m’éloigne petit à petit de ma propre nature. Je ne peux obliger l’autre à me voir tel que je suis comme je ne peux voir l’autre tel qu’il est. Les peurs de l’autre ne s’effaceront pas en les alimentant. Alors je recherche en l’autre sa propre lumière et je me permet de parler a cette dernière sans y mettre la moindre crainte, sans laisser transparaitre la plus petite des peurs. Je suis confiance et amour et je n’alimente mon dialogue qu’en utilisant ces précieux outils. Je me détache de ce que je pense être bon pour l’autre et j’applique ce qui est bon pour moi.

Mon âme, mon amour, mon plus profond respect sont les moteurs de mon incarnation ici bas.

Publicités

2 réflexions sur “L’angoisse et les autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s