Travailler sur les pensées perturbatrices

Dès l’instant même de votre naissance, vous êtes sous le contrôle de vos pensées perturbatrices.
Qu’est-ce qui fait que les pensées perturbatrices telles que la colère ou l’attachement s’élèvent encore en vous aujourd’hui ?

Imaginez que vous décidiez de faire une session de méditation sur la patience et qu’alors vous vous remémoriez toutes les techniques de méditation en rapport avec la patience et fassiez les visualisations appropriées. Cependant, après la session, si un objet indésirable apparaît ou que quelqu’un vous manque de respect, vous dit quelque chose de désagréable, même s’il n’y avait pas de colère durant la session, votre esprit est soudainement submergé par la colère.

L'ignorance mène à la peurLa peur mène à la haine,la haine conduit à la violenceVoila l'équation
Quand vous rencontrez un objet particulier,  la colère s’élève parce que l’empreinte, ou graine, de colère à l’intérieur de votre esprit n’a pas été enlevée. Même votre meilleur ami, dont vous ne pouvez supporter d’être séparé ne serait-ce qu’une minute, peut devenir l’objet de votre colère s’il change d’attitude à votre égard, à cette minute même. Il se peut qu’auparavant vous pensiez : « Je ne pourrais jamais me mettre en colère contre mon ami. Comment pourrais-je être en colère contre lui ? ». Avant,  il vous paraissait agréable, mais cette apparence karmique s’est transformée en une apparence indésirable. Le point fondamental est que l’empreinte de la colère est présente ; elle n’a pas été enlevée.  Ceci s’applique également à l’attachement et aux autres pensées perturbatrices.

Le point principal est que l’empreinte n’a pas été éliminée.

La colère, l’ignorance et l’attachement sont des productions dépendantes ;

elles s’élèvent en dépendance d’empreintes.

En plus de l’élimination des perturbations, si les empreintes laissées sur le continuum mental sont aussi complètement éliminées, il est impossible à la colère, ou à toute autre perturbation, de s’élever. C’est un travail accompli une fois pour toutes.

Comme il n’y a pas d’émotions perturbatrices, vous n’expérimentez plus la vérité de la souffrance, les problèmes. Si vous n’avez pas d’empreinte de colère, d’attachement et d’autres pensées perturbatrices, même si toutes les créatures de ce monde sont en colère contre vous et vous font du mal, il n’y aura aucune possibilité pour que la colère ou le désir de leur faire du mal s’élève en vous.

La manière dont un objet vous apparaît dépend uniquement de votre esprit.

Votre esprit détermine si vous aimez quelqu’un ou non. Vous vous apercevez que l’apparition de pensées perturbatrices et les actions qui en résultent dépendent de causes et de conditions.

C’est ainsi que vous créez votre propre réalité.

Si vous comprenez bien comment la souffrance et la cause de la souffrance sont des productions dépendantes, vous pouvez voir très clairement qu’une fois la libération ultime obtenue,  il est impossible que les causes de la souffrance apparaissent à nouveau et que vous expérimentiez la souffrance. A ce moment-là, il n’existe plus de causes à partir desquelles la souffrance pourrait de nouveau se produire et il est donc impossible que vous ressentiez à nouveau de la souffrance.

Il n’y a plus de causes à partir desquelles la souffrance pourrait s’élever. La cause principale, l’empreinte, a été complètement éliminée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s