Recevoir pour transmettre

Nous cherchons tous chez l’autre un reflet de notre véritable nature. Les sentiments d’amour sincère et de compassion sont des vertus qui, bien que profondément enracinés en chacun d’entre nous, restent difficile à comprendre et à transmettre.

Mais alors est-il nécessaire d’avoir reçu un tel sentiment pour pouvoir le transmettre à quelqu’un d’autre?

L’être n’ayant jamais décelé l’amour au travers des actes de quelqu’un est-il capable de le retranscrire et donc de le transmettre à son tour ?

De part le fait que nous sommes tous le fruit de l’amour entre deux personnes il est inconcevable de pouvoir penser que nous ne connaissons pas l’amour. Car en fait nous le sommes.

En effet, le fruit ne vient-il pas de l’arbre? Ce fruit porte encore en lui une part de l’arbre qui l’a vu grandir. Les pépins du fruit sont bien la preuve que grâce à son propre fruit cet arbre peut repousser……….

Cette métaphore symbolise à merveille le fait que nous sommes tous porteurs d’Amour, de part le sentiment ayant uni nos parents et notre propre conception ici-bas. Nos parents seraient donc, dans ce cas la, semblable à un arbre et nous en serions donc le fruit. Notre cœur en est la graine.

Il n’y a pas de pire agonie que de garder en soi une histoire jamais racontée.

Mais alors, si nous sommes tous porteurs d’amour, comment transmettre aux autres ce sentiment si nous ne l’avons jamais expérimenté jusqu’à présent?

Si l’amour est notre propre nature il va de soi que, pour pouvoir le transmettre il nous faut être  sans artifice, sans jugement, sans besoin de comparaison, sans manifestation de notre propre égo. Sans attendre en retour un signe de compréhension de l’autre. Si l’amour est notre véritable nature il se doit de ne pas être mesuré, voir même réfléchi. Il se doit de devenir aussi naturel que notre propre respiration. Sans réflexion et sans préméditation. Sans attentes d’aucune sorte. Car il est la manifestation de notre présence sur Terre. Sans lui nous n’existerions pas.

Mais alors si je ne dois rien attendre de l’autre à travers chacun de mes actes d’amour, à quoi sert-il d’aimer ?

En aimant l’autre, n’aimes-tu pas la sensation qui naît en toi ? Ce sentiment la ne te remplit-il pas au point de ne plus sentir tes pieds te poser à terre ? Cet extase n’est-il pas suffisant à ton propre bonheur ?  Ne dit-on pas qu’aimer l’autre c’est le laisser libre de ses actes ?

Aimer l’autre est semblable à déposer une plume dans le creux de sa main tout en laissant cette dernière ouverte. Nous restons conscient que cette plume peut s’envoler à n’importe quel moment alors, nous profitons de chacun de ses mouvements.

L’amour est dans l’instant présent. Si nous le transposons dans une relation passé il devient regret. Si nous le conjuguons au futur il devient projection.

Publicités

6 réflexions sur “Recevoir pour transmettre

  1. sarah dit :

    tout simplement « superbe », bel écrit, touchant le Cœur,
    et, le Plus Important l’@mour,
    dès l’enfance,
    combien d’êtres ne l’ont reçu, pour maintes raisons…
    et ce qui compte, c’est aussi de l’avoir « trouvé »,
    le regard posé, sur son passé, ses actes, et ses mots,
    sur d’autres étapes…
    et là, tout devient Evident,
    la Projection alors devient Immense, et en plus de réflexions,
    trouve les réponses
    par la Compréhension de l’Autre qui s’invite, et sur ses passages de vie,
    et le Pardon l’accomplit dans sa Dimension
    cet Être possède naturellement un Don, et connaît donc le Sens Guérison…
    car, il avait déjà en Lui, et le développera jusqu’à la Fin…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s